Bonjour Invité
VISITER NOTRE SITE POUR DECOUVRIR TOUTES NOS OFFRES DE VOYAGES




admin

*
  • *****
  • 92
  • +0/-0
    • Voir le profil
Les vrais chiffres du libertinage en France
« le: février 12, 2018, 03:43:59 pm »
Le magazine Wylde a réalisé une synthèse des différentes études et sondages sur les libertins et le libertinage  publiées par Netechangisme/ l’IFOP , auféminin.com etc

Voici résumé , les résultats de cette synthèse en quelques chiffres :

Les chiffres le prouvent : le libertinage est désormais bien ancré dans la société.

le libertinage apparait comme un fantasme très répandu. Un homme sur trois (31 %) – contre 13 % des femmes – aimerait ou pourrait envisager de faire l’amour avec sa partenaire et un autre couple.

les Français vivraient plus volontiers l’expérience d’un plan à plusieurs dans leur intimité, ou chez un autre couple, plutôt que dans un lieu dédié, par exemple un club libertin.

 22 % d’hommes, contre 11% chez les femmes, aimeraient se rendre dans un club libertin

70% des couples s’étant servi d’une annonce (par exemple sur Internet), ont préféré donner les premiers rendez-vous en club.

Les clubs accueillent aussi, fréquemment, des non-libertins. Les femmes appréciant de s’exhiber en tenues ultra-sexy et caresser d’autres filles sous les yeux des compagnons voyeurs y sont très nombreuses.

Plus d’un homme sur trois en couple (35 %) – contre 16 % des femmes en couple – accepterait, pour autant que leur partenaire leur suggère, un plan à quatre . Contrairement aux idées reçues, il s’agirait pour elles de se faire plaisir (10 %), plutôt que de faire plaisir à leur conjoint (6 %).

33 % des hommes et 20 % des femmes envisageraient de faire l’amour avec plusieurs personnes de sexes différents. 6% des hommes (contre 3 % des femmes) l’ont d’ailleurs déjà fait.

Parmi les Français âgés de 18 à 69 ans, 7 % ont déjà réalisé au moins un fantasme de nature libertine.

le profil des libertins varie en fonction du lien conjugal. Plus le couple est stable, moins il pratique ! Ce qui bat en brèche une idée reçue bien ancrée, selon laquelle le libertinage concernerait d’abord les couples soudés. On compte chez les libertins 11 % de célibataires, 8 % de personnes en couple mais ne vivant pas ensemble, et 6 % de couples cohabitants.

Seul un quart (27 %) pratique l’échangisme au moins une fois par mois, les autres ayant ces expériences quelques fois par an (16 %), voire moins souvent (57 %).

Quant à l’impact des expériences libertines sur la vie de couple, il est incontestablement positif, pour les hommes (80 %) comme pour les femmes (65 %).

Le libertinage ravive et stimule la sexualité de couple.
 55 % des sondés estiment aussi que le libertinage renforce la fidélité.

Les sites Internet spécialisés sont devenus des moyens de se rencontrer au même titre que les clubs ou les soirées privées. Le site leader dans le domaine, Wyylde (désolé pour cette auto-promo !), compte 300 000 visites par jour, et 2,8 millions d’inscrits

Les jeunes de moins de 35 ans se rencontrent beaucoup sur le Net (55 % des hommes et 49 % des femmes), surtout en région parisienne (49 %).

 Les clubs et les soirées privées demeurent élitistes (53 % de CSP+), et rassemblent une population plus âgée (53 % d’hommes de 50 ans et plus).

Les sites Internet attirent principalement les catégories populaires (52 % chez les CSP-) et intermédiaires (43 %).
 En 2006, 2,5 % des femmes et 4,5 % des hommes entre 25 et 49 ans fréquentaient les lieux échangistes.

la catégorie la plus représentée pour l’âge de la première expression libertine est celle des 25-34 ans (37,5%), mais 85% des sujets de l’étude ont commencé à pratiquer le libertinage entre 25 et 49 ans.

Pour 55% des couples, le libertinage renforce la complicité et permet à la relation de durer plus longtemps.
30% des sondés (hommes et femmes à égalité) considèrent que les pratiques libertines constituent «une manière de pimenter sa vie de couple », pour 26%, il s’agit d’une « une vraie philosophie ».

Tous les détails de cette synthèse ici http://lemag.wyylde.com/wyylde-le-mag-le-dossier-le-libertinage-en-vrais-chiffres/